Cabinet d'Avocats
Cadoret-Toussaint Denis et Associés
Saint-Nazaire - Nantes
logo
La médiation, une alternative au procès en période de crise (sanitaire)

La médiation, une alternative au procès en période de crise (sanitaire)

Publié le : 19/05/2020 19 mai mai 2020
La Chancellerie nous annonce qu’il faudra plus de deux ans pour absorber le retard lié à la fermeture des tribunaux en raison de la crise sanitaire, qui s’accumule à celui résultant de la grève des avocats.

Il ne peut s’agir que d’une estimation ne tenant pas compte des nouveaux contentieux qui vont voir le jour (en matière commerciale, familiale, prud’homale etc.).

Depuis plusieurs années, il s’est avéré nécessaire de réfléchir à d’autres modes de règlement des conflits notamment pour désengorger les tribunaux qui souffrent d’un manque patent de moyens matériels et humains. 

La médiation est un de ces modes alternatifs de règlement des conflits. 

Elle peut être judiciaire ou conventionnelle. L’ordonnance n°2011-1540 du 16 novembre 2011 portant transposition de la directive 2008/52/CE du Parlement européen et du Conseil du 21 mars 2008 sur certains aspects de la médiation en matière civile et commerciale définit la médiation comme un « processus structuré, quelle qu’en soit la dénomination, par lequel deux ou plusieurs parties tentent de parvenir à un accord en vue de la résolution amiable de leurs différends, avec l’aide d’un tiers le médiateur, choisi ou désigné, avec leur accord, par le juge saisi du litige ». 

La médiation présente de nombreux avantages dont celui de la rapidité. Qu’elle soit judiciaire ou conventionnelle, la médiation sera enfermée dans un certain délai (3 mois maximum renouvelable une fois pour la même durée pour une médiation judiciaire).

Si les parties parviennent à trouver un accord ce sera donc dans un délai relativement court par rapport au temps nécessaire à la justice pour rendre une décision. Cet accord, qui peut ne pas être d’ordre juridique, aura par ailleurs le mérite d’avoir été imaginé par les parties, le plus souvent en ayant retrouvé un dialogue perdu, grâce à l’entremise du médiateur.

Il sera toujours plus satisfaisant de contribuer à l’élaboration d’une solution qui emportera nécessairement l’adhésion plutôt que de se voir imposer une décision de justice qui bien souvent ne convient à personne. Un autre des avantages de la médiation c’est son coût souvent plus faible que celui généré par une (longue) procédure judiciaire.

Mais la médiation n’est pas adaptée à tous les conflits, à toutes les situations. Tout dépend de la nature du litige, du rapport de force entre les parties, de l’enjeu du litige, de la relation existante entre les parties, de la nécessité pour les parties de poursuivre la relation, des issues judicaires possibles…

L’avocat est l’un de ceux qui est le mieux à même de conseiller (ou déconseiller) d’entrer dans un processus de médiation de par les connaissances qu’il a du droit mais aussi de son client.

Le rôle de conseil de l’avocat prend tout son sens dans le processus de médiation, du début jusqu’à sa fin (choix du médiateur, élaboration de la solution, rédaction de l’accord, exécution de l’accord…) avec pour objectif la défense des intérêts de son client et pas seulement de ses intérêts juridiques. 

Pour jouer pleinement ce rôle tout en prenant la place qui doit être la sienne, il est fortement souhaitable que l’avocat soit formé à la médiation. En cette période de tant d’incertitudes sur ce que sera demain, où le temps n’en devient que plus précieux, la médiation peut être une alternative au procès. 

Mais elle doit être pensée, réfléchie, acceptée et accompagnée. 
 
Fabienne PALVADEAU Avocat associé Docteur en droit Formée à la médiation SCP CADORET TOUSSAINT DENIS & ASSOCIES NANTES/SAINT NAZAIRE 

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.